Aller au contenu
Chargement Évènements

Invisibles aux yeux de l’État

Une première estimation des « disparitions administratives » en Région de Bruxelles-Capitale

Alain Malherbe (LAB, UCLouvain)

Jacques Moriau (METICES, ULB)

Jean-Paul Sanderson (IACS, UCLouvain)

Ne pas avoir d’existence administrative a des conséquences directes sur la jouissance des droits sociaux. En effet, en Belgique, la domiciliation donne accès aux droits fondamentaux par l’inscription des personnes au Registre National.

Au départ de l’analyse des données de celui-ci, les intervenants de cette séance s’intéressent aux phénomènes d’« invisibilisation administrative », c’est-à-dire à la disparition ou la radiation, volontaire ou involontaire, des registres administratifs. Ils présenteront leur recherche qui comptait notamment une analyse anthropologique des pratiques administratives concernant la domiciliation des personnes, une quantification et une spatialisation du phénomène d’invisibilisation administrative, ainsi qu’une enquête sociologique auprès des personnes victimes d’invisibilisation administrative pour éclairer leurs parcours d’exclusion.

Cette séance se base notamment basée sur l’article « Invisibles aux yeux de l’État. Une première estimation des « disparitions administratives » en Région de Bruxelles-Capitale » que les intervenants ont récemment publié dans la revue scientifique Brussels Studies.

Programme
12h00 - sandwiches ; 12h30 - exposé ; 13h30 - discussion et débat
Intervenant·e·s
Lieu
UCLouvain Saint-Louis - Bruxelles (suivre le flèchage)
43, boulevard du Jardin botanique - 1000 Bruxelles
Ouvrir dans Google maps

Séance organisée avec

Brussels Studies

Brussels Studies logo