Aller au contenu

(R)évolution du street art à Bruxelles

Eric Van Essche (SASHA, ULB),

Téléchargez les publications de cet événement.

Visionnez les vidéos de cet événement.

De la rue à la galerie… Le street art est-il toujours un art dissident ? Il se voit en effet toujours plus institutionnalisé. Il est parfois même protégé sur certains murs de la ville. Considéré autrefois comme une pratique déviante, il est devenu un symbole de gentrification et trouve aujourd’hui sa place dans les musées du monde entier. Dans le même temps, il maintient un lien fort avec l’espace public. Il nourrit et favorise encore et toujours le dialogue entre l’art et la ville auprès d’un large public.

Alors s’agit-il désormais surtout d’un art devenu élitiste ou, issu de la rue, le street art échapperait-il pour partie encore au marché de l’art et aux commandes officielles ? Qu’en est-il plus spécifiquement à Bruxelles ?

Intervenant·e·s
Discussion: Adrien Grimmeau (ISELP)

Séance organisée avec le concours du

EBxl, le réseau d'études bruxelloises de l'ULB

EBxl, le réseau d'études bruxelloises de l'ULB logo